Knihy ke čtení online i stažení v PDF a ePub
NEJVĚTŠÍ ON-LINE KNIHOVNA V ČR

Nové Literární doupě!

Literární doupě bylo modernizováno a přechází pod novou doménu literdo.com!.

Nový web LD vám přínáší ještě více knih s možností výhodného stahování většího množství e-knih podle vlastního výběru (tedy nejen jednotlivých knih nebo balíčků podle autorů) ve formátech ePub , PDF  a MOBI.

 Přejít na nový web Literární doupě

Akce tohoto týdne:

Jules Verne: balíček 12 elektronických knih (PDF+ePub)     za 528  238 Kč (-55%)

Náhodná ukázka:

X

DANS LEQUEL AHMET PREND UNE ÉNERGIQUE RÉSOLUTION, COMMANDÉE, D’AILLEURS, PAR LES CIRCONSTANCES.

«Bonjour, ami Sélim! bonjour! Qu’Allah te protčge, toi et toute ta maison!»

Et, cela dit, le seigneur Kéraban serra solidement la main de son correspondant d’Odessa.

«Bonjour, neveu Ahmet!»

Et le seigneur Kéraban pressa sur sa poitrine, dans une vigoureuse étreinte, son neveu Ahmet.

«Bonjour, ma petite Amasia!»

Et le seigneur Kéraban embrassa sur les deux joues la jeune fille qui allait devenir sa ničce.

Tout cela fut fait si rapidement, que personne n’avait encore eu le temps de répondre.

«Et maintenant, au revoir et en route!» ajouta le seigneur Kéraban, en se retournant vers Van Mitten.

Le flegmatique Hollandais, qui n’avait point été présenté, semblait ętre, avec son impassible figure, quelque étrange personnage, évoqué dans la scčne capitale d’un drame.

Tous, ŕ voir le seigneur Kéraban distribuer avec tant de prodigalité ses baisers et ses poignées de main, ne doutaient plus qu’il ne fűt venu pour hâter le mariage; mais, lorsqu’ils l’entendirent s’écrier

«En route!», ils tombčrent dans le plus parfait ahurissement.

Ce fut Ahmet qui intervint le premier en disant:

«Comment, en route!

—Oui! en route, mon neveu!

—Vous allez repartir, mon oncle?

—A l’instant!» Nouvelle stupéfaction générale, tandis que Van Mitten disait ŕ l’oreille de Bruno:

«En vérité, ces façons d’agir sont bien dans le caractčre de mon ami Kéraban!

—Trop bien!» répondit Bruno.

Cependant, Amasia regardait Ahmet, qui regardait Sélim, tandis que Nedjeb n’avait d’yeux que pour cet oncle invraisemblable,—un homme capable de partir avant męme d’ętre arrivé!

«Allons, Van Mitten, reprit le seigneur Kéraban, en se dirigeant vers la porte.

—Monsieur, me direz-vous?... dit Ahmet ŕ Van Mitten.

—Que pourrais-je vous dire?» répliqua le Hollandais, qui marchait déjŕ sur les talons de son ami.

Mais le seigneur Kéraban, au moment de sortir, venait de s’arręter, et, s’adressant au banquier:

«A propos, ami Sélim, lui demanda-t-il, vous me changerez bien quelques milliers de piastres pour leur valeur en roubles?

—Quelques milliers de piastres?... répondit Sélim, qui n’essayait męme plus de comprendre.

—Oui ... Sélim ... de l’argent russe, dont j’ai besoin pour mon passage sur le territoire moscovite.

—Mais, mon oncle, nous direz-vous enfin?... s’écria Ahmet, auquel se joignit la jeune fille.

—A quel taux le change aujourd’hui? demanda le seigneur Kéraban.

—Trois et demi pour cent, répondit Sélim, chez qui le banquier reparut un instant.

—Quoi! trois et demi?

—Les roubles sont en hausse! répondit Sélim. On les

(...)

 

(Jules Verne, Kéreban le Tétu)

úvod ~ novinky ~ autoři ~ díla ~ galerie ~ historie ~ perličky ~ slovník ~ odkazy ~ fórum

mapa webuediční plánkniha návštěve-mail

 

Literární doupě - on-line knihovna, zdroj pro čtenářský deník, referáty, seminárky z češtiny, přípravu na maturitu a povinnou četbu; knihy zdarma (free e-books), recenze, ukázky, citáty, životopisy, e-knihy ke stažení do čtečky (Kindle a další)

 

© 1999-2024 Johanesville

TOPlist