Knihy ke čtení online i stažení v PDF a ePub
NEJVĚTŠÍ ON-LINE KNIHOVNA V ČR

Nové Literární doupě!

Literární doupě bylo modernizováno a přechází pod novou doménu literdo.com!.

Nový web LD vám přínáší stejně hodnotný obsah jako tyto stránky, ale v lepší podobě a s možností výhodného stahování většího množství e-knih podle vlastního výběru (tedy nejen jednotlivých knih nebo balíčků podle autorů) ve formátech ePub  i PDF .

POZOR!!! Při této příležitosti dáváme mimořádně k dispozici pro prvních 100 zájemců slevový kupón na -40% na e-knihy na novém LD (při objednávce alespoň za 100 Kč před slevou). Kód kupónu je: nld2023

Akce tohoto týdne:

Franz Kafka: balíček 14 elektronických knih (PDF+ePub)     za 478  215 Kč (-55%)

Náhodná ukázka:

XIV

Franz était atterré. Ainsi qu’il avait pu le craindre, la faculté de réfléchir, la compréhension des choses, l’intelligence nécessaire pour en déduire les conséquences, lui échappaient peu ŕ peu. Le seul sentiment qui persistait en lui, c’était le souvenir de la Stilla, c’était l’impression de ce chant que les échos de cette sombre crypte ne lui renvoyaient plus.

Avait-il donc été le jouet d’une illusion ? Non, mille fois non ! C’était bien la Stilla qu’il avait entendue tout ŕ l’heure, et c’était bien elle qu’il avait vue sur le bastion du château.

Alors cette pensée le reprit, cette pensée qu’elle était privée de raison, et ce coup horrible le frappa comme s’il venait de la perdre une seconde fois.

« Folle ! se répéta-t-il. Oui !... folle... puisqu’elle n’a pas reconnu ma voix... puisqu’elle n’a pas pu répondre... folle... folle ! »

Et cela n’était que trop vraisemblable !

Ah ! s’il pouvait l’arracher de ce burg, l’entraîner au château de Krajowa, se consacrer tout entier ŕ elle, ses soins, son amour sauraient bien lui rendre la raison !

Voilŕ ce que disait Franz, en proie ŕ un effrayant délire, et plusieurs heures s’écoulčrent avant qu’il eűt repris possession de lui-męme.

Il essaya alors de raisonner froidement, de se reconnaître dans le chaos de ses pensées.

« Il faut m’enfuir d’ici... se dit-il. Comment ?... Dčs qu’on rouvrira cette porte !... Oui !... C’est pendant mon sommeil que l’on vient renouveler ces provisions... J’attendrai... je feindrai de dormir... »

Un soupçon lui vint alors : c’est que l’eau du broc devait renfermer quelque substance soporifique... S’il avait été plongé dans ce lourd sommeil, dans ce complet anéantissement dont la durée lui échappait, c’était pour avoir bu de cette eau... Eh bien ! il n’en boirait plus... Il ne toucherait męme pas aux aliments qui avaient été déposés sur cette table... Un des gens du burg ne tarderait pas ŕ entrer, et bientôt...

Bientôt ?... Qu’en savait-il ?... En ce moment, le soleil montait-il vers le zénith ou s’abaissait-il sur l’horizon ?... Faisait-il jour ou nuit ?

Aussi Franz cherchait-il ŕ surprendre le bruit d’un pas, qui se fűt approché de l’une ou de l’autre porte... Mais aucun bruit n’arrivant jusqu’ŕ lui, il rampait le long des murs de la crypte, la tęte brűlante, l’oeil égaré, l’oreille bourdonnante, la respiration haletante sous l’oppression d’une atmosphčre alourdie, qui se renouvelait ŕ peine ŕ travers le joint des portes.

Soudain, ŕ l’angle de l’un des piliers de droite, il sentit un souffle plus frais arriver ŕ ses lčvres.

En cet endroit existait-il donc une ouverture par laquelle pénétrait un peu de l’air du dehors ?

(...)

 

(Jules Verne, Le Château des Carpathes)

úvod ~ novinky ~ autoři ~ díla ~ galerie ~ historie ~ perličky ~ slovník ~ odkazy ~ fórum

mapa webuediční plánkniha návštěve-mail

 

Literární doupě - on-line knihovna, zdroj pro čtenářský deník, referáty, seminárky z češtiny, přípravu na maturitu a povinnou četbu; knihy zdarma (free e-books), recenze, ukázky, citáty, životopisy, e-knihy ke stažení do čtečky (Kindle a další)

 

© 1999-2024 Johanesville

TOPlist